Zoom sur l’e-joint : ce pétard électronique
1615 Vues 0 Aimé

Une simple analyse des requêtes tapées par les internautes dans Google nous montre que vous êtes des milliers chaque année (petits canaillous), à demander à votre moteur de recherche favori comment vapoter du cannabis. Or, si elle est illégale en France, la consommation de cannabis est autorisée dans certains pays et certains états américains… dans lesquels certaines sociétés n’ont du coup pas hésité à mettre sur le coup leurs équipes d’ingénieurs pour développer des solutions alternatives pour vaper du THC. Ciga.fr fait le tour de la question.

E-liquide et cannabis : des problèmes techniques

Même si, sociologiquement, il semblerait que les vapoteurs et les fumeurs de cannabis n’appartiennent pas aux mêmes catégories, il n’empêche que nombreux sont ceux qui cherchent des solutions pour concilier ces deux pratiques pas si éloignées que ça finalement. Seulement, même si certains y arrivent (en 2013, l’OFTA se fendait d’un rapport sur la question et précisait à nos gouvernants que nombre de forums et de blogs donnent déjà des techniques pour le faire…), un énorme problème technique se pose : la viscosité de l’huile de cannabis. Très épaisse (et violemment psychotrope), l’huile de cannabis encrasse les résistances et ne peut être convenablement « aspirée ». Même diluée avec du propylène glycol, elle ne peut être que très difficilement vapée.

C’est d’ailleurs sur ce point qu’a longtemps été bloquée une société californienne (la consommation de cannabis à but thérapeutique est autorisée dans cet état) qui ne cache pas ses intentions… avant de réussir à extraire le THC pour l’ajouter dans des e-liquides.

Une toute nouvelle société néerlandaise (évidemment…) a d’ailleurs également planché sur la question et a réussi elle aussi à développer des produits (e-liquides et recharge de THC pour e-liquides) qui permettront aux vapoteurs des pays où la consommation de cannabis est légale de vaper du THC en toute simplicité…

E-njoint : le premier véritable pétard électronique

Cette même société vient d’ailleurs tout juste (à grands renforts de couverture médiatique, certes indignée, mais non moins colossale…) de sortir le premier e-pétard en la forme de son e-njoint. Simple e-cigarette en forme de cône et arborant une feuille de cannabis lumineuse à son extrémité, ce e-njoint ne permet pas aujourd’hui de vaper du cannabis.

Mais la société a dans ses cartons 2 autres produits qui, eux, seront de véritables ejoints de cannabis. L’un permettra d’ajouter une recharge de THC à son e-liquide, l’autre de « vaper » du cannabis séché, à l’instar de Ploom pour le tabac…. Et la société voit les choses en grand puisque ce ne sont pas moins de 10 000 unités qui sont fabriquées chaque jour dans son usine des Pays-Bas !

D’ici peu, donc, les vapoteurs (ou plutôt les fumeurs de joint) de toute l’Europe pourront se procurer (à leurs risques et périls) ces pétards électroniques via internet.

Le pétard électronique et son impact sur le monde de la vape

Si, globalement, ce genre d’info fait surtout sourire, en réalité la création, et la sur-médiatisation, de joints électroniques permettant de vaper du cannabis peuvent avoir un impact néfaste sur le monde de la vape.

En effet, déjà sous les projecteurs et dans le collimateur de nos politiques (nationaux et européens, fortement aidés par les lobbies du tabac il est vrai), la cigarette électronique, quoique radicalement différente des pétards électroniques, risque de souffrir par ricochet de la mauvaise image auprès du public de ce type de produits.

On peut donc comprendre que certains s’amusent de ce genre « d’innovations », mais il faudrait que chaque vapoteur prenne ses responsabilités et se positionne ouvertement (sur les forums, sur les blogs, dans les conversations quotidiennes) contre le pétard électronique (même si, dans le privé, le vapoteur fume lui-même du cannabis) afin que l’amalgame ne soit pas fait entre vapoteur et « cannapoteur » (oui, osons le néologisme barbare…). Notre vape est en danger, ne laissons pas politiques et grands médias assimiler e-joint et cigarette électronique !

Rappelons en outre que la consommation de cannabis est illégale en France et est passible d’amendes, voire de peines d’emprisonnement et que nous ne conseillons évidemment pas de consommer du THC (sous quelque forme que ce soit) dans vos cigarettes électroniques.

Sur ce, bonne réflexion sur ce sujet.

Et bonne vape.

Commentaire Facebook