Signez la pétition de l’AIDUCE contre la directive anti-tabac
592 Vues 0 Aimé

Très bientôt, notre Parlement devrait plancher sur le projet de loi relatif de à la santé de notre chère ministre Marisol Tourraine qui prévoit la mise en application de la directive anti-tabac européenne, la fameuse TPD dont la plupart des vapoteurs a déjà entendu parler. Pour contrer cette directive anti-tabac qui prévoit des contraintes très lourdes sur la cigarette électronique, l’AIDUCE a lancé une pétition pour faire entendre la voix des vapoteurs à nos politiques. Zoom par Ciga.

La pétition de l’AIDUCE contre la TPD


Non, les vapoteurs ne sont pas contre la loi anti-tabac. Ils sont simplement contre les mesures de cette loi qui attaquent frontalement la cigarette électronique pour l’empêcher de devenir le principal dispositif de sevrage tabagique (ah oui, c’est vrai : nous n’avons théoriquement même pas le droit de dire que la cigarette électronique est utile pour arrêter de fumer, la loi nous l’interdit…).

C’est donc pour que nos politiques se souviennent que c’est nous qui leur avons donné leur pouvoir et qu’ils sont supposés nous représenter nous, citoyens, et non les lobbies divers et variés, que l’AIDUCE, l’association indépendante des utilisateurs de cigarettes électroniques, a lancé une pétition qu’il est du devoir de chaque vapoteur de signer sans plus attendre.

Pour le faire : c’est ICI.


Pourquoi signer la pétition de l’AIDUCE ?


Sur le site de la Commission Européenne et d’après les nombreuses publications depuis la discussion de cette TPD, on peut lire ce que la directive anti-tabac, prévoit pour la cigarette électronique :

•    Interdiction du vapotage dans les lieux publics : admettons
•    Interdiction de la publicité pour les cigarettes électroniques à compter du 20 mai 2016 : il ne faudrait quand même pas rogner sur le CA des industriels du tabac et des industries pharmaceutiques en offrant une alternative saine et efficace…
•    Interdiction des réservoirs de plus de 2ml ! De facto, cette mesure favorise les ciga likes inefficaces, souvent nocives, pointées du doigt même par les médecins spécialistes de la question MAIS… majoritairement fabriquées par les industriels du tabac !
•    Limitation des flacons de e-liquide à 10ml de façon complètement absurde puisque, comme nous l’expliquions dans notre billet « fact-checking : idées reçues sur la cigarette électronique », il faudrait absorber (donc boire goulûment…) entre 30 ml et 60 ml de liquide pour se mettre en danger !

Mais en plus, d’après le site ma-cigarette.fr, seraient dans les tuyaux des procédures administratives extrêmement lourdes concernant la mise sur le marché de e-liquides qui, de fait, pénaliseraient la grande majorité des petits fabricants et risquerait, à terme, de réduire considérablement la gamme de jus disponibles.

Voilà pourquoi nous devons, en tant que vapoteurs, contrer ce dispositif : si nous voulons pouvoir continuer à vaper comme nous l’entendons, avec du matériel de qualité et des e-liquides de qualité, nous devons amener nos politiques à réviser leur copie pour mettre en place un plan anti-tabac qui tienne compte de la cigarette électronique, sans chercher à la détruire !

OUI à un encadrement de la vape et à une normalisation des produits pour une vape de qualité, fiable et sécurisée. Non à un plan qui vise, in fine, à empêcher à la cigarette électronique de prendre la place qu’elle mérite.


En bonus


Pour comprendre un peu mieux les raisons de tous ces points de la loi anti-tabac qui vont dans le sens des industriels du tabac, nous vous invitons à visionner et partager tant que possible cette petite vidéo de #Data Gueule sur l’histoire du tabac. Très éclairant sur la dépendance de nos chères institutions… à l’argent du tabac.
Bonne vape (tant que c’est encore possible) !

Commentaire Facebook