E-cigarette : quand Arte fait de l’intox !
989 Vues 0 Aimé

Les vapoteurs alertes qui font de la veille sur internet n’auront pas manqué le mini scandale qui a éclaté suite à la diffusion, par la chaîne franco-allemande, d’une émission sur l’arrêt du tabac qui s’est attaquée durement à l’e-cigarette. Bilan par Ciga du reportage, des contre-vérités énoncées et des réactions des vapoteurs.

Xenius et la cigarette électronique : mais quelle mouche a piqué Arte ?

La chaîne franco-allemande de service public nous a clairement habitué à mieux. Elle diffuse régulièrement des documentaires et reportages critiques très intéressants, documentés et riches sur des sujets très variés : malbouffe, OGM, pesticide, malversations politiques, dérives des multinationales, dangers du tabac, etc.

Nous aurions donc dû pouvoir aborder le mini reportage de Xenius du 29 mai 2015 sur l’arrêt du tabac, à l’occasion de la journée mondiale sans tabac. Quelle ne fut pas notre surprise, et celle de centaines de vapoteurs, de découvrir un portrait à charge de la cigarette électronique, sur la base des propos de deux médecins allemands, propos jamais mis en perspectives des positions de centaines d’autres médecins ni des dizaines d’études qui existent sur le sujet !

Dans sa réponse aux vapoteurs en colère qui se sont insurgés contre cette émission, Arte se cache derrière son devoir journalistique alors même que le devoir journalistique des auteurs de Xenius aurait été justement de mettre en parallèle les propos des deux médecins allemands avec, comme nous le disions plus haut, les études existantes et les propos des médecins, nombreux, qui disent le contraire !

Xenius et l’e-cigarette : quelles contre-vérités ?

Car dans ce mini-reportage, on apprend que :

  • La cigarette électronique ne permet pas d’arrêter de fumer. « C’est faux » précise la voix-off !
  • Rien ne prouve que la cigarette électronique est moins nocive que le tabac (sic !)
  • L’e-cigarette incite les fumeurs à fumer (si, si : c’est vrai, regardez le reportage, vous verrez par vous-même que cette ânerie est effectivement proférée) : quand un fumeur voit un vapoteur, il aurait envie de fumer… Donc les vapoteurs sont dangereux pour les fumeurs (tiré par les cheveux ? Mais non, voyons…)
  • La vapeur de cigarette électronique contient 100 fois plus de particules fines que le maximum autorisé par les autorités sanitaires européennes.
  • La cigarette électronique est donc à mettre sur le même plan que le tabac.

Là, on marche sur la tête. Car en réalité :

  • De nombreuses études (dont nous nous sommes fait l’écho sur ce blog) avancent au contraire que la cigarette électronique serait sans doute plus efficace que les dispositifs classiques de sevrage tabagique pour arrêter de fumer. En témoignent les quelques 6 millions de vapoteurs en Europe qui ont abandonné le tabac au profit de l’e-cigarette.
  • Toutes les études réalisées sur le sujet avancent au contraire que la cigarette électronique serait 500 à 1000 fois moins nocive que le tabac. Bertrand Dautzenberg ne dit d’ailleurs rien d’autre. Même l’OMS le dit dans son rapport, dont nous avions parlé dans notre billet.
  • Que dire sur l’incitation à fumer provoquée par la cigarette électronique ? Non, il vaut mieux ne pas répondre tant c’est idiot.
  • Il serait surprenant que la vapeur d’e-cigarette contienne tant de particules fines (qui peuvent, selon le reportage, et sans apporter de preuve scientifique, provoquer des mutations génétiques – eh oui, attention, nos vaporisateurs personnels vont nous transformer en X-Men…) sans que tous les scientifiques qui travaillent sur le sujet, dont le Docteur Farsalinos, s’en soient aperçus ! Nos poumons nous disent d’ailleurs tout le contraire quand, après seulement quelques jours de vaporisateur personnel à la place du tabac, nous respirons mieux, sommes moins essoufflés, n’avons plus les bronches et les sinus encombrés, etc.

Bref, évidemment, l’émission a énervé un bon nombre d’internautes vapoteurs qui se sont fendus d’une bafouille à l’attention de la chaîne et de l’émission en particulier. Malheureusement, comme nous l’évoquions plus haut, la chaîne reste sur sa position. C’est bien dommage : Arte nous avait habitué à plus de précision dans ses recherches

Bonne vape !

Commentaire Facebook