Dripbox de Kangertech : le dripper accessible à tous et avec autonomie !

Dripbox de Kangertech : le dripper accessible à tous et avec autonomie !
820 Vues 0 Aimé

L’innovation ne s’arrête jamais chez Kangertech non plus qui sait réagir pour faire face à la concurrence agressive de Joyetech. En témoigne cette dernière innovation de l’un des géants chinois : la Dripbox, qui remet au goût du jour le kit Bottom Feed (alimentation par le dessous en bon français) que d’aucuns avaient déjà enterré depuis belle lurette. Au menu donc : les joies d’une box méca aussi sécurisée qu’une électro, la qualité de vape d’un dripper avec l’autonomie d’un ato tank. Bref, la Dripbox met à la portée de tous le plaisir du dripping. Gros plan.

L’intérêt du bottom feed, pour les débutants

Ce paragraphe s’adresse essentiellement aux débutants qui s’interrogeraient sur l’intérêt de cette Dripbox et de son système Bottom Feed. Pour rappel, un dripper permet de dégager bien mieux que la plupart des atomiseurs la saveur d’un e-liquide puisque l’on ne vape à chaque fois que quelques gouttes de jus. Le e-liquide n’étant donc pas stocké au contact de la chambre d’atomisation, il est préservé.

Dès lors, le problème des dripper est leur autonomie : ils obligent le vapoteur à avoir sa fiole de liquide à portée de main pour le recharger très très régulièrement… ce qui réserve quasiment de fait les drippers à un usage posé à la maison (et encore, même comme ça, personnellement, recharger mon ato toutes les 3 barres, ça me fatigue…).

Avec le bottom feed, ce problème est résolu : en effet, la Dripbox intègre un flacon souple que l’on remplit de e-liquide. Ce flacon est relié au dripper par une aiguille métallique plongée dans le liquide. Ainsi, quand on presse le flacon, on envoie du e-liquide directement dans l’atomiseur, rechargeant ainsi en liquide !

Et avec 7 ml de contenance, la Dripbox offre une superbe autonomie !

Dripbox : des performances très honnêtes pour s’initier au dripping

Box méca, la Dripbox accueille un accu 18650 mais, pour plus de sécurité et permettre aux débutants de s’initier aux joies de la vape sur dripper, elle dispose de sécurités électroniques protégeant le vapoteur contre les décharges brutales, les courts circuits, les inversions de polarité et les résistances trop basses.

L’atomiseur quant à lui offre une belle restitution des saveurs, certes inférieure à celle de drippers haut-de-gamme… mais à moins de 40€ l’ensemble box + dripper, on est loin des tarifs des drippers haut-de-gamme ! Aussi, le rapport qualité/prix est excellent !

Côté airflow, la bague permet de régler le tirage de très serré à très aérien pour les amateurs d’inhalation directe et de gros nuages.

Note : il faut bien penser à placer les coils assez haut pour tomber en face des arrivées d’air !

Enfin, la Dripbox est dotée d’un pas de vis 510 et permet ainsi de monter d’autres drippers bottom feed, pour pouvoir faire évoluer sa vape vers une qualité encore supérieure quand on a le budget !

En résumé, pour un prix défiant toute concurrence, la Dripbox de Kanger est une belle innovation permettant à tout un chacun, même débutant, de découvrir les plaisirs de la vape sur dripper. Pour les vapoteurs expérimentés, la Dripbox permet de continuer à profiter du dripping, même en déplacement ou au travail.

Bonne vape !

Commentaire Facebook