Quel dosage de nicotine choisir pour son e-liquide ?
2407 Vues 0 Aimé

Quel dosage de nicotine choisir ? Voilà une question rebattue par tout le monde de la vapote. Entre ceux qui font le rapprochement entre le dosage et de nicotine et le nombre de cigarettes et ceux qui comparent le dosage à la force des cigarettes, le vapoteur débutant peut être perdu. Nous proposons une approche mixte et médicale qui devrait vous permettre de trouver le bon dosage de nicotine pour vos liquides de cigarette électronique.

Préambule pour choisir son dosage de nicotine

 Evaluer sa dépendance à la nicotine : le test de Fagerström

Choisir le bon dosage de nicotine pour sa cigarette électronique demande en premier lieu de déterminer son niveau de dépendance. Cela paraît évident mais n’est pourtant que très rarement proposé par les différents « spécialistes » de la ecig. Or, la nicotine est un produit dangereux, nocif et addictif dont le dosage doit donc être ajusté avec précision. Et pour cela, le test de Fagerström paraît une bonne base.

Le test de Fagerström est un questionnaire conçu par le scientifique du même nom, en 1978. Après quelques modifications, il est devenu le test que l’on connaît aujourd’hui et qui est utilisé par les médecins notamment pour déterminer le niveau de dépendance à la cigarette des fumeurs. Vous le trouverez sur le site de « Tabac Info service » : http://www.tabac-info-service.fr/var/storage/upload/Q1_Fagerstrom.pdf

    • Si vous obtenez un score inférieur à 2, vous n’êtes clairement pas dépendant à la nicotine. Optez pour un e-liquide dosé à 0mg/ml
    • Si vous obtenez un score compris entre 2 et 4, vous êtes faiblement dépendant à la nicotine, vous pourriez avoir besoin d’environ 7mg de nicotine par jour (en moyenne)
    • Si vous obtenez un score compris entre 5 et 7, vous êtes dépendant, vous aurez besoin de 7 à 14 mg de nicotine par jour
    • Si vous obtenez un score supérieur à 7, vous êtes très fortement dépendant à la nicotine. Votre corps réclamera une dose de 14 à 25 mg de nicotine par jour.

La quantité de nicotine effectivement absorbée

Comme on vient de le voir, le test de Fagerström ne permet pas immédiatement de choisir le dosage de nicotine de son liquide de cigarette électronique. Ce que permet de test de Fagerström, c’est de déterminer votre besoin quotidien en nicotine ! Pour choisir le dosage de son e-liquide, il va falloir encore quelques étapes. En premier lieu, il faut estimer la quantité de nicotine effectivement absorbée lors de la vape… qui est bien différente de la quantité théorique contenue dans le e-liquide !

En effet, les scientifiques qui ont mené des études sur la cigarette électronique estiment que l’on consomme en moyenne seulement 60% de la nicotine contenue dans son liquide. Ainsi, par exemple, pour une consommation de 1 ml de liquide on obtient :

  • 10,8 mg de nicotine absorbés pour un e-liquide à 18mg/ml
  • 9,6 mg de nicotine absorbés pour un e-liquide à 16mg/ml
  • 7,2 mg de nicotine absorbés pour un e-liquide à 12mg/ml
  • 5,4 mg de nicotine absorbés pour un e-liquide à 9mg/ml
  • 3,6 mg de nicotine absorbés pour un e-liquide à 6mg/ml

Comme on le voit, on s’éloigne quelque peu du calcul basique proposé habituellement : « le nombre de cigarettes par jour X le dosage affiché sur le paquet de cigarette » qui conduit à des surdosages conséquents…

 La question du hit

Reste effectivement la question du « hit », cette fameuse contraction de la gorge qui donne l’impression de fumer. Il est vrai que la nicotine influe énormément sur ce hit : plus le e-liquide contient de nicotine, plus ce hit est fort. En outre, il est évident que quelqu’un qui fume des Gauloises brunes n’aura pas les mêmes habitudes à ce niveau-là que quelqu’un qui fume des cigarettes ultra-light.

Pour autant, le fumeur de brunes sera-t-il plus dépendant que le fumeur de light qui consomme son paquet et demi par jour ? Est-ce parce que l’on fume des brunes qu’il faut s’intoxiquer à plus de 18mg de nicotine par ml de e-liquide ?

La nicotine est une drogue qui a des effets néfastes sur la santé. Il est donc absurde et dangereux de vouloir contrôler son hit en modifiant le taux de nicotine de son liquide de cigarette électronique ! Pour modifier le hit, c’est le matériel qu’il faut changer : il est évident que si vous cherchez un hit puissant, vous n’allez pas vous tourner vers des ecigs « délicates » comme des eVod par exemple.

Les dosages de nicotine

 Les dosages pour gros fumeurs

Les gros fumeurs sont avant tout des personnes qui fument beaucoup, qu’ils fument des brunes, des lights ou des cigarettes blondes classiques. Ce qui doit donc être pris en compte en priorité, c’est le volume global de e-liquide qui sera consommé dans la journée, le dosage de nicotine viendra ensuite. Or, on peut estimer qu’un gros fumeur consommera sans doute au moins 2,5ml voire 3ml de e-liquide par jour. Ainsi, pour choisir le dosage de nicotine, on se référera à son score au test de Fagerström :

  • Les fumeurs ayant un score supérieur à 7 devront se tourner vers des e-liquides contenant entre 9mg/ml et 16mg/ml grand maximum (ce qui donnera, pour 3ml de e-liquide, une consommation allant de 13mg à presque 30mg de nicotine par jour)
  • Les fumeurs ayant un score compris entre 5 et 7 devront se tourner vers des e-liquides contenant entre 6mg/ml et 12mg/ml grand maximum (soit entre 11mg et 21,6mg de nicotine)
    Les vapoteurs qui consomment plus de 3ml de e-liquide par jour veilleront évidemment à réévaluer le dosage. Il suffit pour cela de diviser la quantité totale de nicotine par le nombre de ml puis de multiplier par 1,6 (puisqu’on ne consomme que 60% de la nicotine contenue dans le e-liquide).
  • ex : Je suis un gros fumeur très dépendant. J’ai besoin de 21mg de nicotine par jour et je consomme beaucoup, disons 4ml. J’effectue le calcul suivant : 21/4 x 1,6=9mg. Je dois choisir un e-liquide à 9mg/ml pour obtenir la juste dose quotidienne de nicotine.

Les dosages pour petits fumeurs

La logique est la même pour les petits fumeurs qui devront donc classiquement se tourner vers des e-liquides contenant entre 0mg/ml et 6mg/ml maximum de e-liquide.

Les alternatives

Il existe également une alternative, certes un peu plus coûteuse les premiers mois mais qui a fait ses preuves et qui peut convenir aux vapoteurs qui souhaitent se sevrer rapidement de la nicotine en maîtrisant parfaitement les dosages consommés. De fait, vous pouvez tout à fait vaper en 0mg/ml et utiliser des patch transdermiques destinés au sevrage tabagique. De cette manière, vous ne contrôlez votre hit que grâce au matériel et vous gardez une vape constante tout en effectuant votre sevrage de nicotine, sans risquer de surdosage.

Vous pouvez désormais choisir avec précision, et intelligemment, le dosage de nicotine de vos liquides de cigarette électronique. Bien sûr, il vous faudra ajuster le tir les premières semaines (entre 14mg/jour et 25mg/jour, il y a une certaine marge qu’il faudra combler par exemple) mais vous devriez y arriver plus efficacement.

Bonne vape !

Commentaire Facebook