5 conseils pour arrêter de fumer avec la cigarette électronique
712 Vues 0 Aimé

La cigarette électronique est aujourd’hui présentée par de nombreux médecins et tabacologues comme la meilleure alternative pour arrêter de fumer. Pourtant, elle n’a séduit pour l’instant qu’environ 10% des fumeurs. En cause : une mauvaise approche, de mauvais choix de matériels et de e-liquides, une mauvaise attitude face au manque. Voici donc 5 conseils de tabacologue pour arrêter de fumer et quitter le tabac pour toujours grâce à la cigarette électronique.

1 - Déterminez votre niveau de dépendance à la nicotine

C’est évidemment la première chose à faire pour arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique. De même que c’est la première chose que feront les médecins avant de vous prescrire des substituts pharmaceutiques destinés au sevrage tabagique. Un surdosage peut provoquer des effets secondaires désagréables ; un sous-dosage peut provoquer une sensation de manque. Dans les deux cas le risque de rechute est grand. Il est donc impératif de déterminer son niveau de dépendance afin de choisir son dosage de nicotine avec précision, et se débarrasser du tabac.

Pour choisir convenablement votre dosage de nicotine, contrairement à ce que beaucoup avancent, on ne peut pas vraiment se contenter d’estimer le dosage à partir du nombre de cigarettes fumées. D’autres critères entrent en ligne de compte, comme l’heure de la première cigarette, la consommation de tabac le matin, etc. Nous vous conseillons la lecture de notre billet à ce sujet pour bien choisir son dosage de nicotine.

2 - Sélectionnez votre matériel selon vos goûts

Ici, les conseils du vendeur, si vous allez dans un magasin de cigarette électronique, comme l’un des nôtres, à Grenoble ou Chambéry, ou bien le descriptif du produit, sur un site de vente en ligne comme Ciga.fr, seront déterminants. Vous devez d’abord déterminer vos besoins en termes de priorité :

  • Compacité et discrétion du matériel
  • Volume de vapeur produit
  • Autonomie en batterie
  • Autonomie en e-liquide
  • Esthétique
  • Simplicité d’emploi
  • Etc.

Vous allez pouvoir lister ces caractéristiques selon leur importance. Une fois cela fait, vous pouvez soit demander conseil au vendeur, soit sélectionner différents produits, qui vous plaisent, d’un point de vue esthétique. Votre liste vous servira ensuite à faire le tri dans les produits que vous avez choisis pour n’en garder qu’un ou deux.

N.B. : pensez bien à choisir dès le départ au moins 2 batteries de cigarette électronique et au moins 2 clearomiseurs. De cette manière, vous serez sûr d’avoir toujours au moins un ensemble complet « prêt à l’emploi ». Notez également que si vous achetez vos éléments séparément plutôt qu’en kit, il vous faudra veiller à acheter un chargeur de cigarette électronique.

3 - N’hésitez pas à tester plusieurs produits !

C’est le conseil du plus célèbre tabacologue français, le Professeur Dautzenberg, qui d’ailleurs accueille des patients dans son hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris pour les conseiller sur l’adoption de la cigarette électronique. Il ne faut pas hésiter à tester plusieurs produits, plusieurs e-liquides, afin de trouver le bon kit, celui qui vous convient le mieux. Car chaque personne est différente ! Untel aimera une vapeur froide et des e-liquides fruités et/ou sucrés, tel autre préfèrera une vapeur chaude et des e-liquides plutôt secs. Personne ne peut choisir à votre place.

Vous pouvez par conséquent, au début, vous fixer un budget mensuel à allouer à la cigarette électronique. Ce budget pourra évidemment être inférieur à votre budget cigarette et devra vous servir à tester soit de nouveaux e-liquides, soit de nouveaux matériels (clearomiseurs essentiellement). Au bout de quelques mois, vous aurez sans nul doute trouvé l’ensemble qui vous satisfait le plus. Vous pourrez alors rester sur votre matériel et ne choisir de temps en temps que quelques e-liquides supplémentaires si vous voulez découvrir de nouvelles saveurs.

Ne croyez pas que nous poussions à la consommation : il n’en est rien. On le répète, c’est exactement le conseil du professeur Dautzenberg. Ce conseil s’appuie sur un principe simple : il est important que vous trouviez du plaisir à vaper. Car sans cela, vous serez constamment tenté de retourner à votre cigarette de tabac.

Pour choisir au mieux votre e-liquide et votre matériel, pensez à consulter nos articles de conseils à ce sujet :

4 - N’hésitez pas à surconsommer du e-liquide en cas de besoin

C’est ici encore un conseil du Professeur Dautzenberg, qui s’appuie sur l’expérience de nombreux vapoteurs. Quand vous sentez une irrépressible envie de fumer : vapotez, vapotez, vapotez. N’ayez pas peur de consommer même 3 ml de e-liquide en une seule soirée : cela ne vous fera pas mal ni ne mettra en danger votre santé. N’oubliez pas que « le danger du tabac est mille fois plus grand que celui de la cigarette électronique » (toujours notre cher professeur). Il vaut mieux vaper beaucoup que reprendre le tabac.

C’est particulièrement vrai dans les moments de stress, les moments de plaisir et de convivialité, les soirées arrosées, etc. Dans tous ces moments, l’on a souvent une très forte envie de fumer. Il faut le prévoir et emmener avec soi suffisamment de e-liquide pour parer à toute éventualité. Et vaper tant que l’on en a besoin.

5 - Prenez votre temps avant de baisser votre dosage de nicotine

Ne vous mettez pas la pression, ne vous stressez pas. L’important reste de ne pas rechuter. Si vous avez besoin de maintenir votre taux de nicotine pendant 1 an parce que vous étiez très dépendant, soit. Vous baisserez votre taux de nicotine seulement au bout d’un an. Puis si vous avez à nouveau besoin d’1 an de plus, alors prenez cette année. Il vaut mieux baisser en douceur votre dosage de nicotine que de reprendre le tabac ! Prenez votre temps et attendez d’avoir tenu au moins 6 mois sans fumer avant de baisser votre dosage de nicotine.

Attention : la cigarette électronique n’a rien d’un produit miracle. Pour que vous puissiez quitter le tabac grâce à l’e-cigarette, il faut que vous ayez VRAIMENT envie d’arrêter. Soit parce que vous en avez assez d’être essoufflé au moindre effort, soit parce que vous avez plusieurs années de tabagisme derrière vous et que vous voulez réduire drastiquement vos risques de cancer, soit parce que vous en avez assez de « cramer » l’équivalent d’un budget vacances en fumée, etc. Quelle qu’en soit la raison ou la motivation, il faut d’abord que l’envie soit là. Ces conseils et votre assiduité à les suivre feront le reste. Et n’oubliez pas que ce sera difficile, surtout au début. Mais la persévérance paiera.

En suivant ces quelques conseils, vous devriez réussir à arrêter de fumer avec la cigarette électronique. Félicitations.

Alors bonne vape !

Commentaire Facebook