Beyond the clouds : un docu militant indispensable
1993 Vues 0 Aimé

Commencé en 2015 et sorti il y a quelques jours maintenant, Beyond the clouds est un documentaire français de Ghyslain Armand (vaping-post.fr, ex ma-cigarette.fr) et Sébastien Duijndam. Produit (donc financé) par Vapexpo et co-présenté avec le Vaping Post, ce documentaire court complet et entièrement gratuit est en réalité un plaidoyer percutant pour la vape. Un film indispensable, à partager sans modération.

Une narration intelligente, au service du fumeur

Quand il s’interroge sur la cigarette électronique, le fumeur a deux options qui s’offrent à lui :

  • Soit il tombe sur une batterie d’articles de presse orientés, à charge et généralement mal informés ;
  • Soit il tombe sur des discours militants, engagés, voire enragés, pro-vape à fond, mais pas toujours bien documentés (et, parfois, avec des discours qui confinent à la théorie complotiste…).

Autant dire que pour passer à l’e-cig, le fumeur doit être sacrément motivé et/ou avoir dans son entourage quelqu’un qui a déjà arrêté de fumer avec succès grâce au vaporisateur personnel.

Eh bien il nous a semblé que c’est à ce fumeur en quête d’une solution, en quête de réponse concernant la cigarette électronique que Beyond the clouds s’adresse.

En effet, le documentaire de Ghyslain Armand s’organise comme suit :

  • Histoire de la vape… et du tabagisme : Pour comprendre l’émergence de la cigarette électronique, Ghyslain Armand s’intéresse à l’histoire du tabagisme en France, en Europe et dans le monde. Mais il s’intéresse aussi à l’addiction en elle-même, ce qui caractérise la relation du fumeur à la cigarette de tabac. Pour cela, il sollicite sociologues et médecins, mais également anciens fumeurs, qui expliquent, tous, comment pression sociale et chimie se lient pour nous rendre accroc à ces 10 cm de mort lente et douloureuse.
  • Ce panorama court du tabagisme nous amène, avec des médecins, à un constat : les médicaments et autres substituts sont insuffisants pour lutter contre le tabagisme.
  • Et c’est là qu’intervient Hon Link et sa merveilleuse invention, certes sommaire, mais qui donnera l’impulsion à 6 ou 7 générations successives (selon l’un des intervenants du doc) de vaporisateur personnel.
  • Le documentaire se poursuit sur une explication du succès de la cigarette électronique, une exploration de ses bénéfices par rapport au tabac, mais aussi par rapport aux autres méthodes d’arrêt du tabac.
  • Pour finalement en arriver aux craintes associées à l’e-cig. Et là, c’est avec beaucoup d’intelligence et de finesse que Beyond the clouds s’attaque à comprendre ces craintes, pour mieux les expliquer et les contrer dans une conclusion que l’on pourrait résumer comme cela, reprenant à l’envers le discours d’un médecin californien peu favorable à l’e-cig : « electronic cigarette is not safe, but it’s safer than tobacco cigarette ». La cigarette électronique n’est pas sans danger, mais elle est beaucoup moins dangereuse que le tabac !

Le documentaire termine sur une apothéose en faisant le tour de vapoteurs engagés, militants, pour montrer l’importance de leur travail ainsi qu’un autre discours sur le tabagisme : aujourd’hui, les politiques de santé publique sont dans une logique « quit or die » (arrête tout ou meurt) ; ce que l’e-cig propose, c’est une alternative à cette solution binaire : « arrête de fumer, vape et vit ».

Beyond the clouds : un plaidoyer intelligent

Plus que n’importe quel discours engagé ou militant, plus que n’importe quel harcèlement (Phil Busardo, dans le documentaire, rappelle qu’on ne peut pas forcer quelqu’un à arrêter de fumer), ce documentaire, par la manière dont il aborde l’histoire du tabagisme et de la cigarette électronique, les discours contradictoires, les opposants à l’e-cig, les politiques de santé publique et l’offre de la cigarette électronique, est de nature à convaincre les fumeurs soucieux d’arrêter de fumer d’adopter l’e-cig, en toute connaissance de cause.

Voilà pourquoi ce documentaire est indispensable. Voilà pourquoi il doit être massivement partagé, mis en favori, téléchargé et montré au maximum de personnes. Parce que Beyond the clouds peut sauver des vies.

Merci Vapexpo, merci Ghyslain Armand et Sébastien Duijndam.

Bonne vape !

Commentaire Facebook