Vapotage : les effets indésirables de l’e-cigarette
46246 Vues 0 Aimé

Est-ce que vapoter fait péter ? Les maux de têtes que vous ressentez sont-ils dus à la cigarette électronique ? Les aphtes et autres problèmes de muqueuses buccales, nasales et occulaires sont-ils causés par les e-liquides ? Nous avons fait pour vous le tour des effets indésirables traditionnellement associés à la cigarette électronique et avons compulsé les analyses des plus grands tabacologues français sur la question. C’est notre décryptage du mois : les effets indésirables de l’e-cigarette.

En guise d’introduction

Le docteur Konstantinos Farsalinos et des confrères ont mené une vaste étude mondiale sur plus de 19 000 vapoteurs pour déterminer quels étaient les effets indésirables des cigarettes électroniques. Avant de les évoquer, présentons simplement un chiffre : 81% des vapoteurs interrogés déclarent avoir totalement arrêté de fumer ! Voilà une fois de plus l’argument massue en faveur de notre vaporisateur personnel préféré qu’il serait temps que nos politiques entendent plutôt que de sortir des mesures iniques à l’encontre de l’ecig, mais c’est un autre sujet... Le « point noir » : 60% des vapoteurs déclarent avoir subi des effets indésirables. Mais l’étude de conclure que ces effets sont mineurs, de faible intensité et de courte durée. Faisons le point sur ces derniers.

Je n’arrête pas de péter ; c’est grave, docteur ?

De nombreux forums de discussion font état de ce problème récurrent chez de nombreux vapoteurs novices. S’il peut sembler trivial, il est bien réel et peut devenir ponctuellement gênant, surtout au travail…

Bref, plutôt que de tomber dans l’humour graveleux, clarifions les choses : OUI, les flatulences peuvent être causées par le passage de la cigarette à la cigarette électronique. Mais NON, ces désagréments intestinaux ne sont pas dus à l’ecig. Ils sont en réalité dus à l’arrêt du tabac et sont un des effets possibles du sevrage de nicotine. Pas de panique : cela reste quelques semaines puis cela passe.

Diarrhées, constipations, douleurs abdominales

On reste dans le boyau et pour cause : flatulences, diarrhées et constipations sont extrêmement liées et résultent d’une réaction de votre organisme au changement de mode d’administration de la nicotine, ce poison. Inutile d’incriminer la cigarette électronique : c’est uniquement dû à votre arrêt du tabac. Comme pour les éventuelles flatulences, ne vous inquiétez pas : cela passe au bout de quelques semaines.

Aphtes, assèchement et/ou irritation de la bouche/gorge

Ici on touche à un problème beaucoup plus fréquent mais qui trouve plusieurs explications possibles. En effet, d’une part, le propylène glycol (qui, rappelons-le, est l’un des composants principaux de la plupart des e-liquides, notamment français) a tendance à assécher voire irriter les muqueuses. De cet assèchement ou de cette irritation peuvent découler des sensations gênantes, notamment de « chat dans la gorge ». Mais, parallèlement, l’arrêt du tabac provoque exactement les mêmes symptômes, les aphtes en plus.

Gérard Mathern, dans un chat organisé pour le site allodocteurs.fr, répondait justement à une question d’internaute en rappelant que l’arrêt du tabac peut également provoquer une irritation de la bouche et des aphtes. Selon lui, ces symptômes ne sont pas graves et cessent rapidement.
Aussi, si les symptômes perdurent ou sont trop désagréable, il faudra penser à tester un e-liquide contenant moins de propylène glycol et beaucoup plus de glycérine végétale (voire 100% de glycérine végétale si vous êtes allergique au propylène glycol ; on parle alors de e-liquide « full VG »). Cela devrait rapidement vous apaiser (Note : Dans ce cas, il faudra peut-être changer également de matériel pour prendre un atomiseur supportant sans problème la viscosité excessive de ces liquides - type Nautilus, CE5 d’Aspire, Aerotank, etc.).

Quoi qu’il en soit, souvenez-vous que vaper a tendance à assécher la bouche. Donc : buvez régulièrement (de l’eau, cela va sans dire) pour réhydrater vos pauvres muqueuses malmenées (et pour les aphtes, n’hésitez pas à abuser des bains de bouche ; cela peut soulager plus vite)

Maux de tête, nausées, étourdissements, tachycardie

Ces effets indésirables peuvent également avoir deux causes :

  • L’excès de nicotine
  • L’arrêt du tabac

Le manque et l’excès de nicotine provoquent tous deux ces symptômes. Mais avec les vapoteurs, quand ces effets indésirables apparaissent, c’est bien souvent à cause d’un surdosage de nicotine. Soit vous avez opté pour un e-liquide contenant trop de nicotine, soit le dosage est bon, mais vous vapez finalement beaucoup plus que prévu (petit gourmand, va…). Dans un cas comme dans l’autre, essayez un e-liquide moins dosé et cela devrait passer aussi vite que c’est venu (et pensez à consulter notre billet sur comment choisir son dosage de nicotine).

Agueusie : la perte du goût

Il arrive que certains vapoteurs perdent le goût dans les semaines qui suivent leur adoption de la cigarette électronique, c'est l'agueusie. On ne sait pas bien d’où vient ce problème. La seule chose dont on est sûr, c’est qu’il est peu fréquent, mais possible. Si cela vous arrive, il n’y a malheureusement pas vraiment de recette miracle. Pensez à bien vous hydrater, lavez régulièrement votre drip-tip et… patientez : le goût reviendra au bout de quelques jours voire, dans les pires de cas, quelques semaines.

En espérant avoir éclairé votre lanterne sur les potentiels effets indésirables de la cigarette électronique, nous vous souhaitons comme d’habitude une bonne vape. 

Commentaire Facebook