Avalanche médiatique anti-ecig et TPD : un timing parfait

Posté le janv. 5, 2017  | 
Avalanche médiatique anti-ecig et TPD : un timing parfait

Il est tout de même étonnant de voir qu’à quelques jours seulement, maintenant, de l’application de la TPD en France on assiste d’un coup à une avalanche médiatique anti-ecig. Et ce, juste après le coup de pub de Philip Morris vantant son dispositif électronique de tabac chauffé. Voilà un timing bien rôdé et bien pratique tranquillement orchestré par nos médias…


Plus aucune retenue


« La e-cigarette abîmerait les poumons après un mois d’utilisation seulement » ! AH, horreur ! Mais pourquoi n’ai-je plus aucun problème pour respirer ? Pourquoi est-ce que je ne tousse plus ? Pourquoi ne suis-je pas encore malade à crever alors que l’hiver est bien arrivé ? Pourtant, l’article est sans équivoque : quand on vape, même seulement 30 jours, on développe des pathologies respiratoires graves et chroniques, d’un coup. Je dois être anormal…


« Dangereuse pour les poumons et la bouche ? La cigarette électronique de nouveau mise sur le banc des accusés ». Là, attention, c’est la débauche. D’ailleurs, l’article commence par cette mise en garde : « MEFIANCE », nous dit l’auteur. On découvre alors que :

  • L’e-cigarette détruit des milliers de cellules buccales, après seulement 10 jours d’exposition continue nous dit l’étude
  • La cigarette électronique affecte les gencives
  • Le vaporisateur personnel nous expose à des symptômes respiratoires (les revoilà)
  • « Les cigarettes électroniques sont connues pour délivrer des produits chimiques toxiques pour les poumons, notamment des métaux oxydants (sic), de la vapeur de glycérol (wouaw, c’est vrai que quand on dit glycérol plutôt que glycérine végétale, ça fait plus peur…), des composés aromatisants (mais c’est horrible !) et de la nicotine (QUOI ?! Il y a de la nicotine dans les liquides nicotinés ?! Mais c’est un scandale, on ne nous l’avait pas dit !) »


Oui, ce dernier commentaire, qui émane du brillant Dr Bob Connel, qui a participé aux travaux, nous éclaire sur la qualité des études citées dans l’article. Quant à la conclusion de l’article, elle nous éclaire sur le niveau du journaliste qui l’a écrit puisqu’on assiste à ce que l’on appelle savamment un vautrage linguistique : « Le cocktail nicotine et arômes des liquides, a beau être moins explosif que celui des 4.000 substances de la cigarette, il n’en serait donc pas moins inoffensif. » Cherchez l’erreur (ou plutôt les erreurs)…


Et ça ne s’arrête pas là ! Dans l’Express, on apprend qu’une étude américaine pose la cigarette électronique comme un danger pour la santé publique. En cause, un chiffre : 900% d’augmentation de la consommation de cigarette électronique chez les jeunes en quelques années.


Heureusement, le journaliste fait, ici, son boulot (malgré ce que pourrait laisser penser le titre racoleur…), en précisant deux choses :

  • Que le nombre de fumeurs aux Etats-Unis est au plus bas depuis des années
  • Que d’autres scientifiques sont en désaccord avec cette étude et affirment au contraire que l’e-cig est un formidable moyen de sevrage et de lutte contre le tabac.


Un timing étonnant


Mais nous sommes habitués à cette curée médiatique contre l’e-cig. Ce qui choque plus, finalement, aujourd’hui, c’est le timing de cette avalanche d’informations toutes plus anxiogènes les unes que les autres.
Car d’ici quelques jours, d’une part, la TPD sera en application, ce qui n’a pas échappé aux vapoteurs qui se ruent sur les flacons de plus de 10ml massivement bradés un peu partout.
Mais aussi, ces « informations » sur la dangerosité supposée de nos vaporisateurs personnels arrivent juste au moment où les géants du tabac, dont Philip Morris, vantent un produit alternatif présenté par ces mêmes médias comme sain et propre et génial pour arrêter de fumer : iQos. Et ce, alors même qu’un journaliste suisse, Philippe Poirson, pointe dans un article sur lecourrier.ch les dangers de iQos, dangers évidemment passés sous silence dans la presse française.


Loin de nous l’idée d’abonder dans le sens de théories du complot. Mais il faut avouer que la concomitance des événements prête à réfléchir…


Bonne vape !